Sénégal - Super Diamono

Sénégal - Super Diamono

S’il est un groupe emblématique de cette génération d’enfants sénégalais qui ont grandi avec l’indépendance, c’est bien le Super Diamono. Son nom l’affirme d’emblée : en wolof, “diamono” signifie “génération”. Un choix assumé par le bassiste Baïla Diagne, son fondateur en 1974, qui assumera le rôle de directeur artistique pendant plus de dix ans. Or en cette même année, un autre Diamono est remarqué à Dakar pour son chanteur prodige âgé de treize ans, un certain Youssou N’Dour… Après le premier album vinyle du Diamono de Baïla, Biit A Baane, il rebaptise son groupe Super Diamono, se démarquant de l’autre. À dix-huit ans, Omar Pene est le plus jeune des quatre chanteurs. Il deviendra LA voix du Super Diamono. Ainsi dès l’origine, sa carrière s’inscrit en contrepoint de celle de Youssou N’Dour. Celui-ci va bâtir son empire en homme d’affaire, quand Omar Pene consacrera généreusement son timbre magnifique au petit peuple, dont il est issu